Elections législatives du 18 mai 2003 : Réponses des partis francophones à un questionnaire préélectoral

Juin 2003

A l’approche des élections législatives, la CODE a envoyé en janvier 2003 un questionnaire préélectoral aux chefs des partis francophones démocratiques leur demandant de se positionner par rapport à des thèmes prioritaires et qui fait l’objet de recommandations du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies en juin 2002 (encadrées ci-après) : la Commission nationale et la plan d’action national, la coopération au développement, les mineurs étrangers non accompagnés, les mineurs en conflit avec la loi et la participation. Une initiative parallèle a été réalisée par la Kinderrechtencoalitie Vlaanderen. Les partis nous ont transmis leurs réponses en mars 2003.

Le but de ce questionnaire est de connaître les intentions de ces partis afin de pouvoir leur rappeler lors de la constitution de l’accord gouvernemental et lors de la prochaine législature. Ainsi, à titre d’exemple, nous avons appris que pour tous les partis, la question des MENA était une priorité, ce que nous ne manquerons pas de leur rappeler en temps voulu !

Le but est aussi d’informer les citoyens des intentions préélectorales des partis démocratiques via la presse (dossier Vif L’Express « Jeunes délinquants, faut-il les enfermer ? » et article Ligueur « Les Mineurs non accompagnés : un priorité politique ! », parus en mai 2003).

Ces réponses ont également servis de base à une table ronde organisée par la Commission Jeunesse de la Ligue des droits de l’homme et DEI sur le thème de « Mineurs et Justice » qui s’est déroulé le 24 mars 203 au Théâtre de Poche.