ETUDE La participation des enfants, parlons-en !

Décembre 2020

« Qu’est-ce que la participation ? », « Existe-t-il une bonne et une mauvaise participation ? », « Ne pas participer, est-ce une forme de participation ? », etc.

Parmi les 54 articles de la Convention, un des quatre principes généraux fait l’objet de toutes les attentions depuis quelques années : le droit à la participation ou le droit de l’enfant d’exprimer son opinion, et qu’elle soit prise en considération, dans toutes les décisions qui le concernent. Consacré par l’article 12, il concerne l’enfant en tant qu’individu mais aussi « les enfants » en tant que groupe, leur permettant de s’exprimer sur des sujets les concernant en tant que groupe au sein de la société.

Cette étude présente les contours des différentes manières de vivre la participation, le cadre juridique, les modèles théoriques existants, et les écueils à éviter pour ne pas faire de la "fausse participation" L’exemple inédit de la crise du coronavirus servira pour illustrer les difficultés rencontrées lorsque l’on traverse une situation de crise majeure comme la crise sanitaire que nous traversons actuellement.

En téléchargement

ETUDE La participation des enfants, parlons-en ! 2020 (PDF, 3.9 Mo)