L’accueil extrascolaire en Communauté française : problématiques actuelles

Décembre 2009

L’accueil extrascolaire s’inscrit dans le prolongement de l’accueil de la petite enfance et joue un rôle important pour le développement de l’enfant. En effet, il stimule d’autres compétences que celles éveillées durant le temps scolaire. Il a une fonction éducative essentielle dans le développement et l’épanouissement personnel de l’enfant (socialisation, évolution entre pairs). Il assure également une continuité entre la famille et l’école et joue un rôle fondamental dans la conciliation vie familiale/vie professionnelle des parents.

Malheureusement, en Communauté française, le secteur de l’accueil extrascolaire reste à ce jour très précaire : peu structuré, peu financé, peu réglementé… ce qui se traduit dans les faits par une offre reposant essentiellement sur la bonne volonté des acteurs de terrain et un risque croissant d’un accueil « à deux vitesses » variant selon les capacités contributives du public.

Par cette analyse, nous souhaitons épingler les grandes problématiques que connaît aujourd’hui l’accueil extrascolaire en Communauté française. En premier lieu, sera abordé le problème de la demande croissante et la pénurie de l’offre. Ensuite, il sera établi que ce secteur manque véritablement de balises car il est régi par une multitude de cadres légaux ; il est morcelé et d’une complexité généralisée. Ensuite, nous nous attarderons sur le financement de ce secteur, sur l’absence de formation des professionnels ainsi que sur la situation précaire des travailleurs. Nous poursuivrons en établissant un bilan des infrastructures d’accueil et d’équipements, et le manque de lien, pourtant primordial, avec l’école. Nos conclusions comporteront quelques recommandations.