Ma commune, mon avis ! Les Conseils communaux d’enfants et de jeunes

Novembre 2018

Le droit à la participation constitue l’un des quatre piliers de la Convention relative aux droits de l’enfant du 20 novembre 1989.

Mettre en œuvre le droit à la participation est à la fois simple et complexe. Malgré une représentation de l’enfant en perpétuelle évolution, il existe encore de nombreuses réticences à la participation (manque de confiance dans ses capacités de jugement, peur des excès…) . Les enfants se sentent et sont souvent mis à l’écart des décisions publiques, même lorsqu’ils ont légalement le droit d’être impliqués.

La participation des enfants aux décisions publiques commence au plus près de chez eux : dans leur commune. C’est pourquoi la Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) choisit, par cette analyse, d’explorer la thématique des Conseils communaux d’enfants et de jeunes de manière approfondie. Ces Conseils sont des assemblées composées de citoyens âgés de moins de 18 ans (Conseils communaux « d’enfants » pour les 9-12 ans et « de jeunes » pour les 13-18 ans) qui échangent leurs opinions, font des propositions et créent des projets en lien avec la vie politique de leur commune.