Migrant mineur, préjudice majeur. Le triple test osseux à la loupe des droits de l’enfant

Décembre 2017

La protection des mineurs étrangers non accompagnés (MENA), consacrée par la Convention internationale des droits de l’enfant, est aujourd’hui mise à mal par la Belgique. En effet, la fiabilité du triple test osseux utilisé pour déterminer l’âge des MENA est fortement mise en cause par le monde scientifique et médical alors que ceux qui sont injustement déclarés majeurs subissent des conséquences catastrophiques et souvent irréversibles.

La CODE est interpellée de longue date par cette problématique de l’estimation de l’âge des MENA et a donc souhaité se pencher sur cette problématique dans le cadre de la présente analyse. Des recommandations y sont formulées, inspirées notamment des pratiques d’autres pays européens.