Santé psychique des MENA Partie III Impacts des vulnérabilités au quotidien

Décembre 2018

Parce que le secteur des droits de l’enfant se doit d’être le porte-parole des difficultés d’être et de se projeter dans l’avenir des plus vulnérables, la Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) a décidé de proposer un triptyque d’analyses sur le thème de la santé psychique des migrants de moins de 18 ans (et en particulier des MENA), dans une perspective pluridisciplinaire. Ainsi, la CODE a-t-elle publié une première analyse sur l’état de la situation des violences subies par les mineurs migrants (2016), puis une deuxième sur les traumatismes et symptômes récurrents (2017).

La présente analyse a pour objectif de faire prendre conscience des impacts des vulnérabilités des MENA (mais aussi des enfants migrants accompagnés de leurs proches) sur leur quotidien, sans pour autant les enfermer dans une identité de « migrants en grande difficulté psychique ».

Parce que chaque identité est impossible à cerner simplement et est, au contraire, « enchevêtrée dans une embrouille de fils indémêlables », la CODE souhaite avant tout donner au lecteur des clefs de compréhension comme autant de pistes pour accueillir et, pour certains (professionnels et bénévoles), accompagner les MENA de la manière la plus adéquate possible.