ANALYSE - L’information adaptée aux enfants, kesako ?

Décembre 2021

Sans accès à une information précise et adaptée, les enfants peuvent se retrouver dans l’incapacité de comprendre, défendre ou même d’agir pour le respect de leurs propres droits. Aussi bien en tant qu’individus qu’en tant que groupe(s).

La notion d’information child friendly (dans le sens « adaptée aux enfants ») a été et est fréquemment utilisée par les acteurs droits de l’enfant, notamment dans les recommandations adressées aux politiques et aux professionnels du secteur de l’enfance. Elle l’est d’autant plus en contexte de crise : climat, COVID-19, attentats, etc...

L’utilisation du concept d’information child friendly semble, de prime abord, renvoyer à une demande simple : que toute information concernant les enfants et/ou susceptible de les intéresser leur soit communiquée dans une version qui leur soit adaptée, tant au niveau de la forme que du fond.

Si cette recommandation est portée depuis longtemps par la CODE, nous constatons également qu’elle est rarement suivie d’actions satisfaisantes. Cette première analyse sur le sujet vise donc à creuser un concept dont les contours ne semblent pas suffisamment définis pour se voir traduits dans nos réalités quotidiennes.