Présentation

La Coordination des ONG pour les droits de l’enfant (CODE) est un réseau d’associations qui a pour objet de veiller ensemble à la bonne application de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant en Belgique et plus spécifiquement en Fédération Wallonie-Bruxelles, à travers des missions d’étude, d’information, d’éducation et de plaidoyer.

La CODE est co-responsable, avec son homologue flamand la Kinderrechtencoalitie (KiReCo), de la rédaction d’un rapport alternatif au rapport officiel de l’Etat belge sur l’application de la Convention en et par la Belgique, remis tous les cinq ans environ au Comité des droits de l’enfant des Nations unies.

Missions

Le respect des droits des enfants et de leurs familles, par l’application des articles et des principes de la Convention internationale des droits de l’enfant, en veillant plus particulièrement aux droits des enfants les plus vulnérables.

La réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, et des principes qui les régissent : Leave No One Behind (veiller aux principes d’équité et de non-discrimination), Multistakeholdership (multipartenariat), Interlinkage (interrelations entre ODD)

Faire entendre la voix des enfants et renforcer leur droit à la participation.

modes d’action

Équipe

Marie D’Haese
Co-coordinatrice

Depuis toute jeune, Marie témoigne d’un grand intérêt pour la défense des droits de tous les enfants. Enfant, l’éducation aux droits de l’enfant dont elle a bénéficié à l’école a été une vraie révélation : « J’ai des droits, tous les enfants ont les mêmes, ils doivent être respectés pour tous, sans distinction ! ». Sa route était toute tracée ! Depuis lors, l’enseignement, l’éducation et la formation sont les principaux leviers qu’elle mobilise pour contribuer à un meilleur respect des droits de l’enfant. Enseignante et psychopédagogue, elle met au service des missions de la CODE toute l’énergie et les compétences dont elle dispose.

Fanny Heinrich
Co-coordinatrice

À peine avait-elle quitté le cabinet pour lequel elle travaillait à Montréal, que Fanny a immédiatement voulu revenir à la CODE au sein de laquelle elle avait déjà passé 2 années. Juriste de formation elle manie les P2 enchâssées (voire P3-P4), le pragmatisme et le fluo comme personne et sait s’en servir lorsqu’il est question d’administratif ou de comptabilité. Après une année passée à la Cour pénale internationale, cette épicurienne adepte des GIF met également ses connaissances au service des droits humains et plus particulièrement des droits de l’enfant.

Julianne Laffineur
Co-coordinatrice

Si elle n’est pas en train d’improviser sur les planches, de maquiller des enfants dans des festivals ou de profiter de moments en famille et entre amis, Julianne partage son temps entre son travail de co-coordinatrice à la CODE et de médiatrice indépendante. De tempérament positivo-réaliste, elle partage ses analyses parfois cyniques mais hautement humanistes autour d’un verre souvent à moitié plein et continue de croire sincèrement que tout n’est pas perdu dans ce monde de brute.

Fabiola Legrain Sanabria
Chargée de communication

Couteau suisse de la CODE et nouvelle recrue, Fabiola est diplômée en communication de l’IHECS avec un master en animation socio-culturelle et éducation permanente. Etant enfant, son père fonde une association dans son pays natal, la Bolivie, qui avait comme mission d’aider les enfants de la rue à se forger un avenir digne. Cela va inspirer son orientation professionnelle et va la pousser à mettre ses compétences en communication et en médias au service d’une organisation qui a du sens… et elle s’est retrouvée à la CODE !

membres

Si la CODE est une association de troisième ligne (recherche, sensibilisation, plaidoyer), elle reste en contact avec le terrain et les bénéficiaires finaux – qu’ils s’agissent d’enfants ou de familles – au travers de ses activités et celles des membres.

La CODE compte aujourd’hui dix-huit associations, qui traitent chacune des questions de droits de l’enfant de manière transversale et/ou spécifique :

Le statut de membre effectif est accordé sur base de différents critères :

Les organisations membres de la CODE se rassemblent environ une fois par mois.

Les réunions mensuelles sont l’occasion de définir les objectifs poursuivis et les activités menées, avec l’appui des permanentes de l’association mais aussi de débattre de questions de fond en lien avec les droits de l’enfant pour déterminer le positionnement de la CODE auprès des instances politiques, des professionnel·le·s du secteur et au sein du secteur associatif.

Ces rencontres sont autant d’opportunités de partages, de connaissances et d’informations au sujet de l’actualité des droits de l’enfant. Ces synergies informationnelles contribuent à renforcer les collaborations et le suivi des dossiers en matière de droits de l’enfant.

L’expertise et la complémentarité des membres de la CODE sont des atouts particulièrement porteurs.

Collaborations

Bon nombre d’acteurs associatifs, d’institutions indépendantes et d’entités gouvernementales contribuent à l’objectif d’améliorer le respect des droits de l’enfant en Belgique. La CODE collabore avec eux de manière régulière dans une perspective de renforcement mutuel des actions déployées.

La Kinderrechtencoalitie (KiReCo) est l’homologue flamand de la CODE. Nous collaborons en vue de renforcer nos actions d’information et de plaidoyer au niveau national.

Le Centre interdisciplinaire des droits de l’enfant (CIDE) est le fruit d’un partenariat entre l’UCL, Défense des enfants international (DEI) Belgique, l’UNamur, l’ULB et la CODE. Nous faisons partie du bureau du CIDE et contribuons de manière continue à ses activités de recherche et de formation (dont le certificat et le master en approche interdisciplinaire des droits de l’enfant).

La Commission nationale pour les droits de l’enfant (CNDE) est une plate-forme de concertation entre 90 acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux travaillant dans le domaine des droits de l’enfant en Belgique. La CODE fait partie du bureau et est un membre actif de son organe d’avis.

Le Délégué général aux droits de l’enfant est un acteur incontournable du secteur, avec qui la CODE est régulièrement en contact et avec qui nous collaborons ponctuellement en vue de maximiser l’avancée du respect des droits de l’enfant en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Belgique.

La CODE est également membre-observateur de la Plate-forme Mineurs en Exil .

L’équipe de la CODE accueille chaque année un.e étudiant.e en droit dans le cadre des stages de Master 1 et 2. Nous collaborons également avec le Centre de droit de la personne, de la famille et de son patrimoine de l’Université catholique de Louvain dans le cadre d’un « mémoire collaboratif ». Ce mémoire a pour objet de répondre à un besoin de recherche précis exprimé par un acteur institutionnel ou non-gouvernemental dont les activités touchent à la vie privée et familiale des individus.

Depuis la rentrée académique 2022, la CODE accueille également un.e étudiant.e de la Faculté de Droit et de Criminologie de l’ULB dans le cadre des stages de Master 2.

Nous collaborons à plusieurs égards avec la Fédération Wallonie-Bruxelles :

La CODE fait partie du groupe permanent de suivi de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, piloté par l’Observatoire de l’enfance, de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse (OEJAJ)

Nous sommes membres du Comité d’accompagnement pour l’organisation du festival En Avant ! La fête des droits de l’enfant et des jeunes Ce festival est organisé par la cellule Enfance du cabinet de la Ministre en charge des droits de l’enfant.

En tant qu’association d’éducation permanente reconnue par l’administration générale de la culture administration générale de la culture, la CODE bénéficie d’un subside structurel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La Ministre de l’Enfance octroie également un subside pluriannuel à la CODE.

Mais aussi avec :

Le Ministre de la Justice octroie un subside de fonctionnement à la CODE et contribue, de cette manière, à renforcer et pérenniser les activités de l’association.